Recherche

Connexion espace privé

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides

Le SIEIL et le SIDELC s'associent pour créer MODULO,

une Société Publique Locale qui va accélérer le développement de la mobilité durable

  • Modulo
  • Déploiement
  • VIRTA
  • Inscription
Mobilité Durable Locale

Le SIEIL - Syndicat Intercommunal d'Energie d'Indre-et-Loire - et le SIDELC - Syndicat Intercommunal de Distribution d'Energie de Loir-et-Cher - dotent leur territoire d'un outil d'aménagement commun en créant une Société Publique Locale (SPL) MODULO - pour MObilité DUrable LOcale - dédiée exclusivement à l'écomobilité. La SPL offre ainsi l'avantage d'élargir son périmètre géographique d'action à toutes les structures publiques qui souhaiteront en être actionnaires pour développer la mobilité durable et favoriser l'interopérabilité entre les différents systèmes.

A l'origine, le concept de l'électro-mobilité concernait essentiellement les voitures électriques ou hybrides. Aujourd'hui, elle s'est élargie à la notion plus globale de mobilité durable où l'on voit apparaitre d'autres moyens de transports comme la trottinette électrique en centre-ville, les vélos, mais aussi le matériel qui sert au travail comme les chariots élévateurs, les petites voitures électriques qui ressemblent à celles des golfeurs, sont présentes dans les grands hangars de distribution ou dans l'industrie. En plus des nouveaux équipements, la mobilité durable englobe aussi de nouvelles sources d'énergie comme l'hydrogène ou le bio-gaz.

En à peine 7 ans, le développement de l’électro-mobilité sur les territoires a significativement augmenté. En mai 2018, l’ADEME recensait en France 9 513 stations pour véhicules électriques, comptabilisant au total plus de 25 000 points de recharge accessibles, dont plus de la moitié concernent des bornes publiques. Pour rappel, l'objectif national du "Grenelle 2" est l’installation de 7 millions de points de charge électrique publics et privés d’ici 2030.

La conférence de presse de Modulo

Conférence de presse de MODULO. De g. à d. : Jean-Luc DUPONT (Président du SIEIL) ; Philippe BEHAEGEL (Président de MODULO) ; Bernard PILLEFER (Président du SIDELC) ; Alain BRUNET (Vice-Président de MODULO).

Le rôle de MODULO

Les syndicats d'énergie d'Indre-et-Loire (SIEIL37) et de Loir-et-Cher (SIDELC) ont chacun initié l'installation des points de charge publics pour véhicules électriques et hybrides, compatibles entre eux, pour un meilleur confort des usagers.

L'objectif de la fin 2018 est de 200 points de charge publics en Loir-et-Cher et 420 en Indre-et-Loire, maillant fortement le territoire. L'Indre-et-Loire possède déjà 70 points de charge publics pour 100 000 habitants, avec une borne environ tous les 15 km. Le Loir-et-Cher compte 60 points de charge pour 100 000 habitants, avec une borne en moyenne tous les 25 km.

Pour rappel, le SIEIL est le premier syndicat d’énergie en France à avoir déposé en 2012 un dossier de soutien financier pour le déploiement des Infrastructures de Recharge pour Véhicules Electriques (IRVE) auprès de l’ADEME.

Le SIEIL et le SIDELC ont souhaité se rapprocher en créant MODULO pour mettre leurs compétences conjointes et leurs expertises à disposition des autres syndicats d’énergie et travailler sur les nombreux problèmes auxquels sont confrontées les collectivités, ne serait-ce qu'en matière d'interopérabilité. MODULO aidera les collectivités qui le souhaitent à combler les "zones blanches" et porte aussi la volonté d'intervenir sur les zones d'activités des entreprises pour réduire les Gaz à Effet de Serre.

En effet, si l'état a bien donné des objectifs chiffrés en matière de transition énergétique dans la loi "Grenelle 2" et de diminution des Gaz à Effet de Serre en signant le protocole de Kyoto, il a laissé en revanche aux territoires et aux compétences locales le soin de développer eux-mêmes leur réseau en fonction de leur histoire, du tissu urbain, des routes et accès. Jusqu'à la publication du décret du 12 janvier 2017 (http://www.avere-france.org/Site/Article/?article_id=6830) concernant les IRVE qui définit un certain nombre de règles, il n'y avait pas de schéma directeur en matière d’électro-mobilité en France, même si la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) assure un rôle important de conseils juridiques et techniques servant de cadre aux collectivités en matière d’énergie.

Ainsi, les choix n'ont pas été les mêmes selon les départements, ce qui a créé des problèmes de divers ordres comme :

  • la non compatibilité des prises ou des systèmes de recharges ;
  • des systèmes de paiement et d'abonnement différents selon les bornes ;
  • la non conformité de certaines bornes pour l’ABF (Architecte des Bâtiments de France) ;
  • les dépôts de bilan des entreprises choisies en cours d'installation des IRVE ;
  • des opérateurs privés plus intéressés à équiper les centre-ville que les périphéries ou les campagnes, moins rentables, ;
  • des bornes installées sans logiciel de gestion, n'offrant aucune donnée sur le nombre de recharges effectuées ou de la quantité d’électricité prélevée etc.
En créant un outil commun, le SIEIL et le SIDELC impulsent de la cohérence dans l'aménagement du territoire au sens de l'article L.300-1 du code de l'urbanisme, dans les opérations de construction ou dans l'exploitation des services publics à caractère industriel ou commercial, ou toutes autres activités d'intérêt général. MODULO pourra déployer les infrastructures de recharge pour tout véhicule utilisant une énergie durable (électricité, gaz, hydrogène et ou hybride), en assurer la maintenance et l'exploitation ainsi que l'interopérabilité sur le territoire des membres actionnaires de la Société Publique Locale.

Le déploiement de bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides en Indre-et-Loire.

Afin de développer la mobilité électrique en Touraine et de favoriser l’émergence rapide d’un nombre significatif de véhicules propres, répondant ainsi à l’objectif de la loi « Grenelle 2 » qui prévoit de multiplier les points d’alimentation des véhicules électriques sur le territoire français, le SIEIL s’est positionné en tant que pilote pour la réalisation d’un schéma directeur d’implantation de bornes de recharge sur le territoire d’Indre-et-Loire.

A la fin 2016, l’Indre-et-Loire devrait bénéficier de plus de 200 bornes de recharge, soit plus de 400 points de recharge. Ce réseau d’infrastructures de recharge est composé majoritairement de bornes doubles (18 kWh) pour une recharge lente ou accélérée, mais également de station de recharge rapide (20 - 60 kWh). Le SIEIL a fait le choix de proposer des équipements accessibles à tous et compatibles avec tout type de véhicule électrique, au design moderne et fabriqué en France.

L’accès au réseau s’effectue simplement et rapidement grâce au service Virta.

Un service d’accès simple et rapide : Virta

virta logo 2

Pour aller plus loin tout en électromobilité, le SIEIL met à disposition l’ensemble de ses bornes et stations de recharge via le site service Virta.

Virta facilite l’accès aux infrastructures de recharge pour véhicules électrique et hybrides en Indre-et-Loire, et dans toutes les infrastructures partenaires en France comme en Europe. Plus besoin de souscrire à plusieurs services, avec Virta vous pouvez vous connecter rapidement d’un opérateur à l’autre en toute simplicité, et vous ne recevrez qu’une seule facture globale.

Ce service offre plusieurs avantages :

  • L’accessibilité à un réseau de points de recharge vaste et en pleine croissance,
  • Un service Client 24h/24 et 7j/7,
  • Un site internet www.virtaev.fr et une application mobile dédiée, permettant de localiser le point de recharge le plus proche et de le réserver si besoin,
  • Un espace client personnel pour contrôler l’ensemble de ses recharges et de son historique.

Inscription

L’inscription se fait directement sur www.virtaev.fr. Vous y aurez également la possibilité de commander une carte et un porte-clés d’identification (balises RFID) pour 10€ supplémentaires (également disponibles à la commande par la suite dans votre espace personnel).

A l’inscription, un solde prépayé de 30 € sera crédité sur votre compte client Virta, de votre compte bancaire, pour vous permettre d’effectuer vos recharges en toute simplicité et selon le tarif en vigueur.

 

Fonctionnement

Une fois inscrit, vous disposez d’un compte client Virta accessible grâce à votre identifiant et à un code à 4 chiffres. Ce compte Virta est crédité de 30 € à l’ouverture et sera débité du coût de chaque recharge que vous effectuerez. Lorsque ce solde prépayé passe sous le seuil de 10 €, celui-ci est automatiquement comblé pour vous garantir la réalisation de toutes vos recharges. Vous pouvez également ajouter manuellement de l’argent sur votre compte prépayé à partir de votre espace client.

Le service Virta vous permet également de visualiser en temps réel l’état du réseau d’infrastructures de recharge sur www.app.virtaev.fr ou directement sur l’application mobile Virta. Vous pourrez ainsi localiser la borne disponible la plus proche et, si vous le souhaitez, la réserver pour 30 minutes maximum. Outre les points de recharge Virta, l’application affiche aussi les points d’autres fournisseurs partenaires. L’application Virta est disponible gratuitement sur les plateformes iOS, Android et Windows.

 

Identification à une borne de recharge

Avant de pouvoir recharger votre véhicule à l’une de nos infrastructures, il est nécessaire de s’identifier. Ceci peut s’effectuer de trois manières différentes :

  • A l’aide de votre carte ou d’un porte-clés d’identification,
  • Par le biais de l’application mobile, en sélectionnant l’infrastructure souhaitée et en cliquant sur « Commencer la recharge »,
  • Par SMS, en envoyant le numéro d’identification à 4 chiffres figurant sur l’infrastructure, à partir du numéro de téléphone indiqué lors de l’enregistrement.

 

Et si vous n’êtes pas encore membre, vous pouvez tout de même recharger votre véhicule sur www.chge.eu/1234 en remplaçant 1234 par le numéro d’identification présent sur l’infrastructure de recharge. Le paiement s’effectue par carte de crédit ou de débit. La recharge sans inscription préalable est cependant 30% plus chère que la recharge avec inscription. Les frais de la recharge minimum s’élèvent à 0,50 €.

 

 

 

 

Pour plus de renseignements, découvrez :

 

Carte des bornes de recharge en Indre-et-Loire

Localisation des possesseurs de badges sur le territoire

Carte bornes charges 2018 03

Cartes fiche Badges 2017 10

Localiser les bornes de recharge actives sur le site Virta

virta logo 2

Pour remplir les documents PDF, téléchargez et installez le graticiel Adobe Reader®

AddThis

 

Slide background

SME Twitter Sidebar